Pratique de l'Ecofood
Uncategorized

L’Ecofood en pratique

En respectant les principes de l’écofood, en optant pour une gastronomie écologique, vous faites le choix du goût et de la qualité, de l’authenticité et du naturel. Et au plaisir que vous prendrez à la dégustation de bons produits s’ajoutera celui de savoir que vous faites du bien à votre corps et que votre régime alimentaire est en adéquation avec les rythmes naturels.

Il s’agit d’un véritable art de vivre.

Des étapes progressives vers l’Ecofood

Le Guide de l’écofood est composé de trois grandes parties, qui sont autant d’étapes progressives. Et que vous choisissiez de préserver votre santé ou que vous souhaitiez agir pour l’environnement, ces principes sont les mêmes !

1. Le b-a-ba : composer son assiette

Il s’agit tout d’abord de retrouver une alimentation équilibrée en choisissant judicieusement le type d’aliments à mettre dans votre assiette, en fonction de leur impact sur votre santé et sur la planète. La viande, le poisson, les céréales, les fruits et légumes, les boissons : tous sont concernés.

  • Manger varié et découvrir de nouvelles saveurs
  • Modérer sa consommation de viande
  • Consommer du poisson avec discernement
  • Privilégier les protéines végétales des céréales et légumineuses
  • Se faire plaisir sans modération avec les fruits et légumes
  • Boire de l’eau et s’initier à un nouveau raffinement

2. Pour faire mieux, faites le bon choix !

Puis vient le moment de choisir, dans chaque grande catégorie d’aliments (viande, poisson, céréales…), les plus appropriés. Quels sont les poissons les moins menacés et les meilleurs pour la santé ? Comment choisir les fruits et légumes les plus savoureux ?

  • Privilégier les viandes et les fromages les plus maigres
  • Choisir les poissons sauvages les moins menacés
  • Passer aux produits céréaliers complets et peu raffinés
  • Se fier aux saisons pour le choix des fruits et légumes
  • Exiger l’eau du robinet, c’est la dernière tendance

3. Savourer des produits de qualité : les tendances

Enfin, la troisième étape consiste à prêter attention à tous les signes de qualité, ainsi qu’aux techniques de production de nos aliments. Afin de faire des choix éclairés, cherchez les labels Agriculture biologique, Label Rouge ou AOC et apprenez à démasquer les OGM et les aliments les plus industriels.

  • Savoir reconnaître les labels et signes de qualité
  • Choisir des produits bio pour profiter de saveurs authentiques
  • Être attentif à la présence d’organismes génétiquement modifiés
  • Manger local et gagner en sérénité
  • Privilégier les produits frais et cuisiner

Pratiquer l’Ecofood, c’est faire preuve de bon sens

Pratiquer l’Ecofood n’est pas si compliqué et si contraignant qu’il n’y parait, un peu de bon sens et un changement progressif de vos habitudes vous permettront de découvrir le plaisir d’une alimentation saine. La plupart d’entre nous font leurs courses selon une routine bien rodée, c’est parfaitement compréhensible mais c’est à ce moment précis que vous devez changer vos habitudes. Pour commencer, prenez le temps de faire vos achats alimentaires, observez et imaginez les plats que vous pourriez cuisiner avec les produits que vous avez sous les yeux, faites preuve d’imagination.

Vous pouvez également, au préalable, faire une recherche internet sur “recette cuisine saine et équilibrée” et dresser une liste des ingrédients dont vous aurez besoin pour réaliser ces quelques plats. Essayez et vous constaterez que ce sera un moment de plaisir intense lors de la dégustation.

Au fil du temps, vos habitudes alimentaires vont se modifier naturellement, vous découvrirez de nouvelles saveurs.

Une alimentation plus saine, plus légère, moins grasse et moins salée, c’est un bienfait pour votre organisme et vous le ressentirez rapidement au niveau de votre forme physique et mentale. Votre corps vous remerciera !

La seule limite à l’Ecofood, c’est votre imagination !